Pourquoi avoir les licences Creative Commons ?

Allez sur Flickr, Deviant Art, Sound Cloud ou même Wikipédia et vous verrez le terme « Creative Commons License » parsemé tout au long des images, fichiers musicaux et vidéos. Ces licences offrent plusieurs avantages et de ce simple fait devraient être utilisées par tous ceux qui désirent protéger leur œuvre.

Que sont les licences Creative Commons ?

Les licences Creative Commons (CC) sont des licences publiques. Vous pouvez les utiliser pour indiquer ce que d'autres personnes sont autorisées à faire de votre travail. Ces licences sont de plus en plus recommandées par ce Consultant Strategie Digitale. Chaque œuvre est automatiquement protégée par le droit d'auteur, ce qui signifie que d'autres devront vous demander la permission en tant que titulaires du droit d'auteur.

Les licences Creative Commons demandent aux utilisateurs d’œuvres de solliciter la permission des titulaires de droits pour effectuer tout acte sur une œuvre que la loi réserve exclusivement à un titulaire de droits et que la licence n’aurait pas autorisé expressément. Les utilisateurs d’œuvres doivent attribuer le titulaire de droits en citant son nom, garder les notices de droits d’auteur intactes sur toutes les copies de l’œuvre, et mettre un lien vers la licence à partir des copies de l’œuvre.

Pourquoi avoir les licences Creative Commons ?

De nos jours, il est important d’avoir les licences Creative Commons car elles apportent un équilibre à l’intérieur du cadre traditionnel “tous droits réservés” créé par les lois sur le droit d’auteur. Les licences CC vous permettent de modifier facilement vos conditions de droits d'auteur de la valeur par défaut « tous droits réservés » à « certains droits réservés ». Ce sont des outils légaux vous permettant donner la permission à l'avance, de partager et d'utiliser votre travail aux conditions de votre choix.

En somme, les licences CC donnent à tout le monde, du créateur individuel aux grandes entreprises et aux institutions publiques, des moyens simples standardisés d’accorder des permissions de droits d’auteur supplémentaires à leurs œuvres.

Share